Ne cherchez pas le pont de Wheatstone sur Google Maps, ils ne l'ont pas repéré. Ils n'ont même pas ceux de Sauty ou de Maxwell, c'est dire … alors qu'ils ont le pont des arts, c'est bizarre, non ?"

Wheatstone_Charles

C'est simple ! Il date de 1843, pas le pont des arts, hein, celui de Wheatstone, plus exactement de 1833, inventé par Samuel Hunter Christie, que ses amis surnommaient peut-être Jésus, je dis bien peut-être, car je ne l'ai pas connu personnellement. Wheatstone, prénommé Charles, attend ( désolé ! )  43, de 1800, pour l'améliorer et le populariser.

C'est d'ailleurs pour ça, qu'aujourd'hui on le connaît tous, hein ...toi tu l'connais ? ... ah bon !"

Donc tu sais qu'il est utilisé, non point pour traverser un bras d'eau mais, pour mesurer une résistance électrique inconnue par équilibrage de deux branches d'un circuit en pont, justement, avec une branche contenant le composant inconnu. C'est fastoche non ?

Wheatstonebridge

.

.

.

.

 ...............   mêêêh avec un dessin c'est plus clair ...

 

                                                        

               

 

........... c'est plus clair, hein ! … ah ouiiii !

On peut utiliser la même technique pour mesurer la valeur de condensateurs ( Pont de Sauty ) ou d'inductances ( Pont de Maxwell ) .

Evidemment, comme moi, tu sais, je n'en doute pas, que par synecdote ( la synecdote, et ce n'est pas anecdotique, étant une variété de métonymie qui consiste à élargir ou à restreindre le contenu sémantique d'un mot, ou plus exactement une métonymie particulière pour laquelle la relation entre le terme donné et le terme évoqué constitue une inclusion ou une dépendance matérielle, ou bien sûr conceptuelle. Stylistiquement la synecdote généralisante tend vers l'abstraction alors que la synecdote particularisante tend vers le pittoresque ... tu m'suis ? ... bon ! ... mais il y a aussi la synecdote référentielle ou la synecdote sémique, et on ne parlera pas ici de l'autonomase qui, elle, est un trope, qui n'a rien à voir avec le Saint, dans lequel un nom propre ou bien une périphrase énonçant sa qualité essentielle , est utilisé comme nom commun ou inversement, un nom commun est employé pour signifier un nom propre … exemple un tartuffe ou un harpagon. Bon là j'fais une pause, je suis crevé je vais aller me boire un bordeaux… toi ça va tu suis ? ...

Par synecdote, donc, on appelle inductance tout composant électronique destiné par sa construction, attention hein on n'peut pas changer comme ça n'importe comment en cours de route, à avoir une certaine valeur d'inductance, tout comme on appelle résistances les composants utilisés pour leur résistance électrique. Appelons un chat un chat !... Ces dipôles sont généralement des bobines , souvent appelées self. Ca doit venir des bobines de fil de pêche qui se déroulent toutes seules sur les rochers de la jetée et que tu mets des heures à démêler... Mais si ton voisin a une tête bizarre, une drôle de bobine quoi, tu peux dire qu'il a une drôle de dipôle et pour peu qu'il ait été champion en terre Adélie, tu peux dire un dipôle et mille victoires.... boooouh ! ... Mais plus simplement une ampoule, pas un cor, ou un interrupteur sont des dipôles, comme dirait Virginie ...

 

 

Mêêêh revenons donc à nos moutons. Comment élargir le pont de Wheatstone ?
Peut-être en transformant le carré en octogone, nooon, j'rigole ! 


220px_Wheatstone_English_Concertina220px_Holmes_stereoscopeOn n'élargira pas le pont mais on peut Rappeler que le sieur Wheatstone a également inventé le concertina anglais, un des premiers microphones, le stéréoscope à miroirs et le principe même de la stéréoscopie, le premier télégraphe électrique entre Londres et Birmingham

 

.

Si mon explication n'est pas claire, si vous avez besoin d'éclaircissements ou si vous voulez vous plaindre d'un subit mal de tête, le mieux serait de vous adresser directement à François de Beauchâteau, c'est lui qui a eu cette brillantissime idée que d'élargir le pont de Wheatstone ...